Tuesday, September 18, 2007

Une affaire en or a Jaipur

J'avais peur que tous les indiens soient chiants et agressifs comme a Agra. Jaipur m'a montre qu'ils pouvaient etre beaucoup plus sympathiques et pouvaient discuter avec toi juste pour discuter. Ainsi en s'arretant devant un magasin, on m'a fait essayer le "genber". J'ai bien rate, devant c'est moi, derriere c'est le pro avec ses spirales parfaites...

genber1

Mais en fait je les trouve un peu trop bavards. Je suis assez fatiguee, tout ce que je demande etait d'etre tranquille, toute seule et je me retrouve avec des RDV avec des indiens rencontres qui me font courir partout dans la ville. Merde, ca va pas... du coup j'ai zappe 1, ca donnera une mauvaise image de francaise, ou de japonaise. Mais tant pis!
Et un chauffeur de rickshow (sorte de pousse pousse, velo ou motorise) veut absolument parler avec moi en prenant un the parce que il aime la France, il parle francais et bla bla bla. Puis apres il veut que je rencontre son bosse, vendeur de bijoux car il va en France bientot et bla bla bla. C'etait le soir en arrivant a Jaipur, a minuit et oui oui, ok ok mais la je vais me coucher, ok apres demain 18h, au revoir. Et me voila dans le magasin de bijoux avec son bosse, en tete a tete. Alors la il m'explique qu'il exporte partout dans le monde ses pierres et bijoux (parce que le Rajastan est connu pour ses nombreux pierres semi precieuses) mais qu'il a un quota d'exporatation qu'il depasse. Donc il a besoin des touristes avec leur visa touristique parce qu'ils peuvent acheter pour une somme de produit d'Inde sans payer de taxe. Ils font un colis au nom du touriste disant que c'est un achat avec le n de passeport, de visa. Moi je n'aurais plus qu'a aller chercher l'objet a la Poste centrale avec mon passeport avec un gars de bijoutier pour qu'il recupere les objets. Et je touche une commission de 7000 euros, avec, si je decide de travailler pour eux, des billets Delhi-Paris offert pour continuer le buisiness.
"euh, je trouve ca louche, puis faut que je prenne mon train dans 2h..."
"pas de souci pour le train, je te rembourse le billet, je te paie l'hotel pour ce soir a Jaipur et demain on t'emmene a Jaisalmer"
"non, vraiment je ne veux pas, desolee"
Et comme ca les mecs ne m'ont meme pas raccompagnee a l'hotel en me laissant sur un rickshow que j'ai du moi meme paye. Non, c'est decide, je ne prends plus jamais de RVD avec des indiens. Ils parlent, ils parlent, de confiance, de bien etre, de ton shakra (parait que j'en ai 2 sur 7 qui sont fermes, je reflechis trop et je doute trop :P) et bla bla bla. Ils ne sont pas mechants, pas agressifs (contrairement aux ouzbeks ) et quand tu te fais un peu violence, ils te laissent. Mais parfois je trouve qu'ils sont comme des mouches, inoffensifs mais ... :P (surtout a la sortie des gares, ils te sautent dessus, genre 10 autour de toi pour te proposer d'emmener dans un hotel).
Sinon, Jaipur est une belle ville, Pink City avec ses facades rouges.

jaipur 034

Les couleurs sont tres belles, dans un magasin de sari, les femmes tres colorees, assises dans un amas de couleur.

jaipur 059

Apres 2j a Jaipur j'ai pris le train pour Jaisalmer. 17h de trajet au lieu de 13, le train s'arretant pendant 1h au milieu de rien ou meme en faisaint retour arriere. Mais j'ai eu le temps de me reposer.
Jaisalmer est situee au bord du desert et il est possible de faire un kamel safari, partir dans le desert au dos de chameau pour 2j /1 nuit. La ville est petite, enfin a la taille des pietons. J'ai enfin pu prendre un hotel que je voulais prendre, au calme. On verra ce que ca donnera.

jaisalmer 068

Voici une chanson indienne que j'ai réussi à chantonner et qui a valu la symapathie des indiens ^^

6 comments:

Noemie's Dad said...

Comment est la nourriture ? mange-t-on avec les doigts ( équivalent du plov )?
Vu de France on connait la nourriture indienne très riche en épices et parfums
Est ce que tu confirmes ?

Trouves tu "matières" pour ton projet ?

Bonne route

Anonymous said...

Le récit de ton expérience de l'Inde jusqu'ici dégage une impression de bousculade... Il doit falloir du temps pour s'habituer, se protéger, apprendre, trier dans cette abondance de ressentis..
Bonne continuation.

Shoko said...

Il est vrai que ca fait tres "bordel". Mais ici, c'est different, je pense que je vais me sentir mieux ici.
Pour la cuisine, oui je mange assez bien meme si je ne mange pas les 3 repas par jour. J'ai de plus en plus envie de tester les differents plats. Ce qui est bien ici, on voit les personnes cuisiner, j'observe ^^

No said...

ah oui, l'Inde est connue pour la promiscuité... qu'on ressent d'autant plus fortement qu'on est touriste. Ca doit être hyper fatigant! Mais si c'est juste de la curiosité bienveillante, il vaut mieux s'y faire...

Marrant l'histoire de l'import de bijoux, ça me rappelle le centre de recherche ouzbek qui voulait absolument que je leur fasse une proposition de développement de projets économiques ou éducatifs! Ils me lachaient pas, haha.

Par contre je n'ai pas trouvé les Ouzbeks aggressifs! Très "présents" (surtout quand j'étais seule) et curieux mais sans mauvaises intentions.

Shoko said...

Je trouvais les ouzbeks violents (comme les chinois d'ailleurs) quand ils voulaient nous arnaquer. Ils criaient, insistaient tant qu'ils pouvaient... mes chauffeurs de taxi a Boukhara ou a Tashkent etaient faisaient peur...

fabien said...

ah ah ah sympa l'arnaque! je ne pensais pas qu'il y'avait encore des candidats pour le coup de "l'exportation de rubis"
tellement racontée dans les guides. avec ed on a pas eu le droit à tout ça. Juste une visite sur les toits par un guide qui nous a gentiment escorté dans le quartier des babioles, bijoux and co. "Pour le plaisir des yeux."

Les arnaqueurs devraient se renouveller un peu quand même.