Wednesday, December 26, 2007

c'est pas sorcier n° 4

Revenue de mes 3 jours à Fukui. Il n'a pas neigé, pas encore. Mais tout le monde attend la neige. Les arbres sont protégés, les sacs de sables sont régulièrement installés aux bords des routes, tous ont mis leurs pneus neige. Elle peut arriver quand elle veut...
Je suis arrivée lundi après-midi, pour le déjeuner. On m'avait promis un déjeuner fruit de mer, sashimi au bord de la mer. Fukui est connue dans tout le Japon pour ses crabes:
IMG_1095
Et les sashimis de crevettes:
IMG_1088
On en trouve pas des comme ça en France. Elles sont délicieuses! Et j'ai craqué pour ce donburi, bol de riz avec garniture, tricolore ici: œuf de saumon, crabe et oursin!!
IMG_1090
Désolée pour ceux qui n'aiment pas les poissons. Pour ma part, ce sont un de mes plats préférés^^

La mer ici est la Mer du Japon, celle qui est entre la Corée et le Japon. Elle est très rude, les vagues violentes, surtout l'hiver. Idéal pour se suicider, les vagues tapent les rochers sans relache.
IMG_1128

Le lendemain, je rendais visite aux fabricants de papier. Les mains dans l'eau toute la journée, l'hiver est très rude pour ses artisans.
IMG_1226

L'après-midi, Rina m'a emmené un peu partout aux alentours. On a mangé à volonté pour 650 yen (4€ environ)
IMG_1168
puis elle m'a offert ses biscuits japonais dont voici les étapes de la fabrications:
IMG_1179
IMG_1185
IMG_1182
IMG_1187
IMG_1189

Le soir, soirée salsa du quartier mais on a passé plus de temps à dîner. Comme c'était le 25 décembre, un gâteau a été servi, et on a fêté les anniversaires. J'aurai finalement eu mon gâteau d'anniversaire^^
IMG_0024

Et le lendemain, on m'a emmené dans chez un artisan de la laque. Après les papiers japonais, me voilà initié à la laque.
IMG_1239
IMG_1240
On retourne tous les 30 secondes pour pas que la laque coule. La porte reste fermée pour éviter que les poussières viennent se coller.
La laque sèche grâce à l'humidité. Elle s'évapore en présence de l'eau. A Fukui, l'humidité ambiante est toujours environ de 70% min, contrairement à Tokyo ou à Osaka où elle peut descendre à 20%. Dans les bacs, on met de l'eau ou des torchons mouillés pour accélérer "le séchage".

Tous ces artisans me consacrent du temps car ils espèrent que je puisse leur aider à ouvrir un marché en Europe. J'ai rencontré de nombreux architectes et designers pendant mon séjour ici, j'ai récupéré de nombreuses cartes de visite. Les relations ne sont plus les mêmes, on n'est plus des enfants...

2 comments:

Anonymous said...

hello shoko,
joyeux noel tout d'abord, et ensuite arrête les photos de bouffe s'il te plait tu me donnes faim ...
bises,
Ed.

Shoko/ 翔子 said...

joyeux noël, ou plutôt bonne année à toi aussi.
Mais que vais-je photographier si j'arrête les photos de bouffe? Les chats? :D